MAXIME LEGRAND

Ostéopathe D.O.

2019 - Formation en cours - OrthoKinésie - Rééducation posturale

2018 - Formation "Ostéopathie Tissulaire et énergétique" - Bruno CONJEAUD
2017 - Formation "Prise en charge spécifique de la Grossesse" - Bruno CONJEAUD
2015 - Formation "Approche Tissulaire en Ostéopathie" - Pierre TRICOT
2015 - Diplôme Heilpraktiker - CERS-TA
2015 - Formation "Bilan Occluso-électro-podo-postural" - Dr Gérard DIEUZAIDE
2014 - Formation en Posturologie
2012 - Formation Ostéopathie Pédiatrique - Eric SIMON et Dany HEINTZ-BLONDY
2012 - D.U. - Prise en charge Terrain des Sportifs de Haut-Niveau - Université Bordeaux
2012 - Formation en DéSinToxinHoméopathie (DSTH) - Ostéo Bébé
2011 - Ostéopathe D.O. - Holistéa - Collège Ostéopathique Européen
2011 - D.U. - Psychosomatique Intégrative - Université Paris Descartes - Paris 5

Bébé et ses premiers pas

Votre bébé doit-il consulter un ostéopathe ?

Vous avez ou venez d'accoucher et vous ne savez pas si vous devez amener votre bébé chez un Ostéopathe ?

Sachez que pendant la vie intra-utérine et lors de l’accouchement votre bébé a subit de nombreuses contraintes et accumulé de nombreuses tensions au niveau de son crâne et de son corps, qui pourront occasionner à distance certains symptômes.

Chez le nourrisson, l’examen ostéopathique s’effectue avec une extrême douceur. Le traitement consiste au relâchement des tensions corporelles et crâniennes.

Ne vous inquiétez pas si votre bébé pleure durant la séance. Il se libère de tensions tissulaires qui l'entravaient jusqu'alors. Il ne souffre pas, les pleurs sont son seul moyen d'expression. C’est même bon signe car il décharge son émotionnel et son stress ressenti et emmagasiné lors de sa vie intra-utérine et sa naissance.

Il est préférable de consulter quand certains de ces signes sont présents :

-       l’accouchement a été difficile, travail trop long (+8h) ou trop court (-2h)

-       utilisation de forceps, spatule, ventouse, forte traction sur la tête du bébé

-       si lors de l’expulsion : manœuvre de pression sur le ventre maternel

-       présentation par la face ou en siège

-       cordon autour du cou

-       en cas de prématurité (crâne davantage fragile), de grossesse gémellaire

-       en cas de césarienne, de souffrance fœtale, de réanimation du bébé

-       si bébé pleure tout le temps sans raison apparente

-       dort peu et se réveille sans cesse et en pleurs

-       régurgite (RGO)

-       ventre plein d'air, constipation, colite, digère mal

-       la tétée : tète mal, tétée longue, agité après la tétée

-       se cambre en arrière quand on le prend dans les bras ou lors de la tétée

-       si bébé a du mal à tenir sa tête

-       sursaute au moindre bruit, se crispe

-       asymétrie des membres inférieurs, de la hanche, de la face, du crâne

-       pied qui tourne vers l’intérieur, bras en arrière

-       use ses cheveux de façon asymétrique à l’arrière du crâne

-       tourne toujours la tête du même coté : suspicion de torticoli congénital

-       strabisme

-       déformation du crâne*

-       canaux lacrymaux bouchés

-       otites à répétitions

-       bronchites à répétitions, respiration bruyante

 

*déformation du crâne : très souvent les bébés naissent avec la tête un peu déformée, tête dite en « pain de sucre » très allongée ou bien une asymétrie des yeux, des oreilles, le nez écrasé : ce sont des observations à prendre en charge de façon précoce et ne pas vous laissez dire que cela se remettra « tout seul ».

Les déformations du crâne peuvent être visible dès la naissance ou être d’apparition plus tardive. Il est important de consulter avant les 6 mois de l’enfant. Le traitement sera beaucoup plus efficace et les résultats plus rapides.

06.62.03.72.18

  • Facebook 3P Santé
  • Noir Icône Instagram
  • LinkedIn

©2018-2021 by Cabinet 3P Santé Toulouse Purpan.